CLIQUEZ-ICIPour publier un article sur magvoyages

La Thaïlande secrète à découvrir hors des sentiers battus

Si tout le monde connaît les sublimes plages de Phuket, la frénésie de Bangkok ou encore la célèbre station balnéaire de Pattaya, peu de gens connaissent réellement la Thaïlande secrète, celle encore préservée du tourisme de masse, celle où nous avons décidé de vous emmener…

Magnifique vue sur un jardin de fraises en terrasse à Chiang Mai
Magnifique vue sur un jardin de fraises en terrasse à Chiang Mai

Chiang Mai et les tribus du Nord 

Pour commencer ce voyage en Thaïlande hors des sentiers battus, il faut délaisser un peu le sud du pays et ses îles un peu trop touristiques. Dirigez-vous vers le nord pour découvrir la vraie Thaïlande secrète. Cap sur la ville de Chiang Mai, la ville aux 300 temples. Située au pied de la montagne Doi Suthep, celle que l’on surnomme « la Rose du Nord » est une pure merveille. Ses temples sacrés aux dômes dorés s’élançant vers le ciel, ses sanctuaires invitant à la méditation, en font une des plus agréables cités thaïlandaises, loin de l’agitation presque oppressante de Bangkok.

Femme au long cou en costume traditionnel en Thailande
Femme au long cou en costume traditionnel en Thailande

Mais pour une immersion totale dans le nord de la Thaïlande, il faut se rendre à la frontière birmane. Dirigez vous donc vers la région de Mae Hong Son. Ici, vivent de nombreuses ethnies ancestrales aux origines diverses (Birmanie, Chine, Laos, Tibet…). Vous y découvrirez les « karens », cette tribu vivant dans les collines dont la particularité chez les femmes est de porter plusieurs anneaux d’or au cou (les femmes girafes).

Le Triangle d’Or, un incontournable de la Thaïlande secrète 

La ville de Chiang Raï, au cœur du Triangle d’or cette région formée entre le Mékong, le Laos et la Birmanie, est connue pour son temple blanc le Wat Rong Khun, une merveille unique au monde. C’est aussi le point de départ pour se rendre dans la région de Mae Salong. Celle-ci est connue pour ses plantations de thé jalonnant les montagnes mais également pour ses villages ethniques offrant un pur dépaysement.
Autre élément incontournable du nord de la Thaïlande, le Mékong. A partir de Chiang Saen, une petite ville paisible au bord du fameux fleuve, on peut partir pour une ballade en bateau au cœur de ces terres fertiles où furent autrefois cultivés les plants d’opium.

Ayutthaya et Sukhothai

Quittons l’extrémité nord de la Thaïlande pour redescendre vers Ayutthaya et Sukhothai, deux anciennes capitales du royaume de Siam. Celles-ci sont classées au patrimoine mondial par l’UNESCO. Sukhothai est l’un des plus beaux sites historiques du pays. Située au nord de Bangkok, cette ville dont le nom signifie « l’aube du bonheur » est incroyable. On y vient admirer les ruines de l’ancienne ville. Vous découvrirez donc un parc regroupant des centaines de vestiges archéologiques et de statues monumentales de Bouddha. Le Phra Achana est la plus emblématique. Celle-ci reprèsente un bouddha de 15 mètres de haut entouré par les murs du temple Wat Si Chum.

Partez à la découverte de la Thaïlande secrète et admirez la statue de Bouddha dans le parc historique de Sukhothai
Partez à la découverte de la Thaïlande secrète et admirez la statue de Bouddha dans le parc historique de Sukhothai

Ayutthaya succéda à Sukhothai comme capitale du Siam en raison de son emplacement stratégique. C’est également une étape incontournable pour ceux qui souhaitent partir en vacances en Thaïlande. On peut y admirer d’innombrables temples, monuments et bouddhas, mais aussi le Wat Lokayasutharam, une immense statue couchée sur le sol de 37 mètres de long. Au cœur du Wat Mahathat, se trouve la tête d’une statue de Bouddha incrustée dans les racines d’un arbre et devenue ainsi avec le temps un véritable symbole d’Ayutthaya.

Add a Comment